Se soigner

Le printemps… un calvaire pour les allergiques !

 

Les allergies saisonnières ne font qu’augmenter depuis les 20 dernières années. Aujourd’hui, on compte 1 français sur 5 qui souffre de rhinite ou conjonctivite une fois le printemps arrivé. La cause de cette augmentation ? La pollution et les changements climatiques, qui ont pour effet d’augmenter la concentration de pollens dans l’air et qui allonge donc la période de pollinisation.

  • Qu’est-ce qu’une réaction allergique ?

Cela correspond à une réaction excessive du système immunitaire face à des protéines entrant en contact avec les muqueuses respiratoires et oculaires. Ces protéines sont considérées, à tort, comme dangereuses par l’organisme.

Lorsque le printemps commence, les principaux responsables sont les pollens (ceux des cyprès dans le Sud de la France et ceux des bouleaux dans le Nord).

  • Quels sont les symptômes ?

Les symptômes de l’allergie saisonnière sont typiquement ceux d’une rhinite : des éternuements à longueur de journée, le nez qui coule, les yeux qui piquent… Tous les symptômes peuvent également fatiguer les personnes qui en souffrent. Le rhume des foins apparaît toujours à la même période de l’année ce qui fait qu’il est facilement dissociable de la rhinite normale.

  • Comment soulager les symptômes ?

Les symptômes apparaissent lorsqu’il y a contact avec l’allergène. Il est donc conseillé de commencer par prendre de la distance avec celui-ci si vous souhaitez diminuer les symptômes. Le pollen se glisse facilement dans les cheveux et les vêtements, il est donc essentiel de se doucher régulièrement, de préférence en se rinçant les cheveux ainsi que de changer de vêtements assez fréquemment. Se laver les mains et également indispensable pour éviter de déposer du pollen sur votre visage.

Pensez également à aérer votre chambre le soir et non la journée, à faire sécher votre linge à l’intérieur et si possible, à utiliser un climatiseur pendant les jours à forte chaleur.

D’autres solutions existent si ces petites astuces ne vous aident pas. Des médicaments spéciaux selon les types et la gravité des allergies subsistent. La prise d’antihistaminiques est notamment recommandée : en vente libre dans les pharmacies, cette médicamentation bloque la production de la substance qui provoque les symptômes. Il existe des antihistaminiques plus ou moins fort, SOSbobo vous propose plusieurs solutions :

Les comprimés à sucer « Alairgix », commandez votre boîte en cliquant sur l’image :

 

Il existe aussi le spray nasal « Alairgix » que vous pouvez achetez en cliquant sur l’image :

Pour les personnes réticentes face à la médicamentation, il existe également des sprays assainissants qui permettent d’assainir l’air ambiant et de le renouveler. Retrouvez sur notre site internet le spray Baccide, en cliquant sur sa photo :

 

Si les symptômes persistent, n’hésitez pas à demander conseil à votre médecin qui pourra vous prescrire d’autres médicaments.

 

Le petit conseil :

Il existe un calendrier pollinique régulièrement mis à jour par la RNSA : www.rnsa.asso.fr

 

Retrouvez-nous sur nos réseaux sociaux :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *